Eglise Notre Dame

03/05/2019
Eglise Notre Dame

Après la démolition de la collégiale Saint Sauveur et l'abandon de l'ancienne église Notre Dame fermée au culte en 1790, le conseil décide en 1852, grâce à des dons et des ventes, de construire une nouvelle église de 1854 à 1869, sur une plate forme aménagée près de l'ancien château. Cette église de style néo-gothique est réhaussée d'un escalier en fer à cheval.

On y trouve plusieurs objets venus de la collégiale Saint Sauveur : une cuve baptismale du XII-XIIIe siècle, sculptée dans un bloc de grès, un retable en bois polychrome du XVI-XVIIe siècle orné de chaque côté d'anges, il comporte en son centre un tabernacle, enrichi de statuettes de plusieurs saints, le tout recouvert de feuille d'or, une statue de Saint Loup du XVIIe siècle. Gràce au don de Suzanne Blanc, obtenu par l'intermédiaire de Mme Tourade l'intérieur de l'église a été rénové, avec la création d'un mobilier liturgique comprenant 11 pièces dont cinq pièces majeures : le cierge pascal, l'ambon, l'autel, la croix de procession et l'anneau suspendu au dessus de l'autel, première mondiale en art sacré, symbolisant le double thème de l'idéal communautaire et de l'amour de Dieu. Les deux tiers des vitraux du XIXe siècle ont été rénovés complétés et remis en place. Huit paroles y sont gravées.